Jeudis de Menez Dregan

PRATIQUES RITUELLES ANCIENNES SUR L’ÎLE D’OUESSANT

De l’âge du Bronze à l’époque romaine

Les vestiges archéologiques exceptionnels mis au jour sur le site de Mez-Notariou, au cœur de l’île d’Ouessant, sont très nombreux et très variés (habitat, agriculture, artisanat, pêche, commerce…). Ils s’étendent sur une très longue période : entre l’âge du Bronze ancien et la fin de l’époque romaine, soit 2500 ans. Ils soulignent, notamment, le rôle joué par l’île dans la navigation ancienne entre l’Europe du Nord et la Méditerranée.

Toutefois, les vestiges attestant de pratiques rituelles et religieuses se révèlent parmi les plus importants. Ces usages concernaient autant les habitants de l’île que les marins ou voyageurs en transit. Des pratiques jusqu’alors jamais mises en évidence, mais qui se vérifient désormais dans toute l’Europe, sont découvertes pour toute la durée de l’occupation du site : sélection des épaules droites du bétail lors d’un abattage et de repas rituels ; rôle de certains animaux aujourd’hui très modestes : la patelle, l’oursin.

Il ne faudrait pas limiter ces vestiges et la réflexion au site de Mez-Notariou car il semble bien que plusieurs sites de l’île ont joué un rôle important en matière de connaissance astronomique (relation lune – marée, prévision des éclipses).

C’est essentiellement de ces questions rituelles que nous débattrons.