La criée

Criée de Poulgoazec : qualité et bonne santé financière !

Plouhinec, comme nombre de commune littorale, est riche d'une longue tradition maritime notamment axée sur la pêche. Cette activité maritime a connu de nombreuses périodes plus ou moins fastes. La proximité du Raz de Sein et les désormais célèbres ligneurs qui y capturent le bar assurent la promotion de la criée et du territoire du Cap Sizun.

Si Poulgoazec est, sans conteste, la criée la plus petite, en tonnage, du Finistère, elle affiche un bilan financier qui n'a pas à rougir devant les places fortes que sont les criée du sud bigouden. Depuis quelques années elle a su miser sur une production de qualité, fruit de la pêche locale traditionnelle.

Le faible tonnage (environ 1000 tonnes annuelles) et très largement compensé par des prix de vente élevé et au dessus de la moyenne. La qualité du poisson qui est vendu à Poulgoazec est connue et reconnue dans tous l'hexagone. C'est notamment le cas du "bar de ligne labellisé", produit phare du Cap Sizun. Mais la criée de Poulgoazec ne se limite pas à cette seule espèce. D'ailleurs, la prise de conscience des pêcheurs de la nécessité de préserver la ressource commence à porter ses fruits. Sur les quais on entend désormais les professionnels parler du retour de la langouste sur les fonds de la baie d'Audierne...

Assurément l'avenir semble vouloir sourire aux pêcheurs capistes !

Les chiffres de l'année 2017

En 2017, le tonnage a augmenté de presque 6% et 5.23% en valeur. Un bilan très positif, d'autant plus que la flotille a grossit de deux fileyeurs et d'un ligneur. En tout, 31 ligneurs et 17 fileyeurs déposent le fruit de leur pêche à la criée de Poulgoazec.

Les ventes de 2017 sous la halle à marée s'élèvent à 1.104 tonnes pour un montant de 6.9 millions d'euros.