Accueil » Économie » La criée, le port

La criée, le port

Criée de Poulgoazec : qualité et bonne santé financière !

Plouhinec, comme nombre de commune littorale, est riche d'une longue tradition maritime notamment axée sur la pêche. Cette activité maritime a connu de nombreuses périodes plus ou moins fastes. La proximité du Raz de Sein et les désormais célèbres ligneurs qui y capturent le bar assurent la promotion de la criée et du territoire du Cap Sizun.

Si Poulgoazec est, sans conteste, la criée la plus petite, en tonnage, du Finistère, elle affiche un bilan financier qui n'a pas à rougir devant les places fortes que sont les criée du sud bigouden. Depuis quelques années elle a su miser sur une production de qualité, fruit de la pêche locale traditionnelle.

Le faible tonnage (environ 1000 tonnes annuelles) et très largement compensé par des prix de vente élevé et au dessus de la moyenne. La qualité du poisson qui est vendu à Poulgoazec est connue et reconnue dans tous l'hexagone. C'est notamment le cas du "bar de ligne labellisé", produit phare du Cap Sizun. Mais la criée de Poulgoazec ne se limite pas à cette seule espèce. D'ailleurs, la prise de conscience des pêcheurs de la nécessité de préserver la ressource commence à porter ses fruits. Sur les quais on entend désormais les professionnels parler du retour de la langouste sur les fonds de la baie d'Audierne...

Découvrez un extrait du film "Cap Sizun : de la  mer à l'assiette" diffusé lors de visites de criée (en savoir plus).

Assurément l'avenir semble vouloir sourire aux pêcheurs capistes !

Poste à carburant, un équipement pour professionnels et plaisanciers

Un équipement tant attendu sur le port d’Audierne/Plouhinec a été installé fin 2019 : il s’agit du poste à carburant situé sur un ponton dans le nord de la criée. Cette installation, initiée par les communes et les professionnels, a été confiée à la Coopérative Maritime de l’Iroise. Ces pompes distribueront du gasoil professionnel, du gasoil plaisance et de l’essence 95. Cet équipement va ravir les plaisanciers qui depuis toujours subissaient le désagrément de faire le plein avec des jerricans. Cette installation est donc un atout supplémentaire pour la fréquentation du port car ce sera le dernier port à offrir du gasoil aux bateaux de passage avant et après le passage du Raz de Sein. L’exploitant et les élus locaux misent donc sur un accroissement du nombre de plaisanciers au fil des années. Ce ponton de 15 mètres sera utilisé par nos marins professionnels et plaisanciers. L’investissement total est de 250 000 € réparti comme suit :

  • 160 000 € pour la coopérative maritime d’Audierne,
  • 30 000 € par les marins d’Audierne (Audierne développement) 
  • 30 000 € pour chaque collectivité Audierne et Plouhinec.

Une convention tripartite entre la CCI, le Département et la Coopérative Maritime a été signée pour 23 ans.

Meilleures recherches...