Les travaux en cours et à venir

Rue des écoles : instauration d’un sens unique

 

 

 Depuis plusieurs années, la rue des écoles, accueillant le groupe scolaire « Les Ajoncs », la crèche et le stade de football, est desservie, partiellement en 2 sens de circulation. Afin de garantir la sécurité des enfants et de manière générale celle de tous les piétons transitant aux abords de ce secteur, il a été décidé d’instituer un sens unique sur l’intégralité de la rue. Les aménagements ont été réalisés durant les vacances de la Toussaint et la mise en service a été effectuée au début du mois de Novembre.

Rénovation du mille-club

En service depuis les années 1970, le mille-club a vu passer des générations de Plouhinecois au sein d’associations culturelles, sportives ou sociales. En effet, l’opération mille-club constituait, à la fin des années 60, une action forte instituée par les pouvoirs publics. Elle consistait à créer des locaux-club construits par les jeunes et pour les jeunes. L’objectif des mille-club était de produire des modèles de série selon des processus de préfabrication légère. Les locaux devaient comprendre, à minima, un foyer avec bar et sanitaires sur 150 m² environ. Les exemplaires, envoyés en kits aux communes sélectionnées, étaient montés par les jeunes.

Ce local, bien connu des Plouhinécois, a vieilli et nécessite aujourd’hui un lifting important pour mieux répondre aux attentes des associations et des habitants. Au-delà de l’aspect esthétique du bâtiment, le mille-club doit se mettre notamment en conformité avec les réglementations relatives à l’accessibilité, au confort thermique ou encore, acoustique. Pour se faire, des travaux vont être engagés à compter du mois de Janvier 2018 et vont se dérouler en deux phases. Tout d’abord, la partie extérieure comprendra deux interventions. D’une part, le remplacement des fenêtres par des éléments plus performants mais aussi le bardage qui sera habillé par des lames isolantes en bac acier. Une fois cette phase achevée, l’aménagement intérieur pourra démarrer. Les locaux seront entièrement rénovés. Les murs seront isolés par des cloisons, tout comme le plafond qui sera équipé de dalles acoustiques. L’électricité et la plomberie seront totalement revues ainsi que le sol. L’ensemble des travaux sera terminé pour la fin du printemps 2018.

Travaux à venir sur la RD 784

Depuis le mois d’avril 2017, la première tranche de travaux de la RD 784 est ouverte à la circulation. Ce premier kilomètre préfigure du futur aménagement de la deuxième tranche qui va se poursuivre lors des deux prochaines années. Trois étapes vont se succéder.

En premier lieu, la conduite principale du réseau d’eau potable dont les canalisations sont désuètes et  génèrent nombre de fuites sera remplacée. Afin de limiter les nuisances de circulation, la tranchée sera optimisée et accueillera également un réseau d’eaux pluviales qui permettra d’améliorer le drainage de la chaussée. Ces travaux qui ont débutés le mois dernier, se dérouleront jusqu’au printemps.

Par la suite, et ce, jusqu’en fin d’année 2018,  la commune en collaboration avec le Syndicat Départemental d’Energie du Finistère (S.D.E.F) et Enedis, assurera la mise en souterrain des lignes électriques, téléphoniques et d’éclairage public.
Enfin, à compter du mois de Janvier 2019, les travaux d’aménagement urbain, proprement dit, pourront démarrer. Comme pour la première tranche, plusieurs axes de travail sont retenus : sécurisation des piétons grâce à l’élargissement des trottoirs, réduction de la vitesse en créant des chicanes et en diminuant la largeur de la route, embellissement du tracé, rationalisation du stationnement.

Programme annuel de modernisation de la voirie

En dehors de l’urbanisation massive aux abords de la route départementale, les différents villages, implantés sur le territoire, induisent un habitat morcelé qui génère un nombre important de voies de communication. On ne dénombre pas moins de 75 Kilomètres de chaussées revêtues sur la commune de Plouhinec. Afin de garantir la pérennité de nos routes, la commune investit tous les ans des crédits importants pour maintenir les chaussées dans un état satisfaisant. La rénovation des structures intervient par l’application de deux revêtements différents, utilisés en fonction des caractéristiques de la chaussée :

  • Les bétons bitumineux appelés couramment  « enrobés » adaptés principalement pour les routes à fort trafic mais aussi lorsqu’il devient nécessaire de reprofiler une chaussée trop bosselée comme par exemple la route de Gwendrez, rénovée en 2015.
  • Les revêtements bicouche à l’émulsion de bitume utilisés notamment pour la rénovation des voies secondaires et des chemins.


Fiabilisation du réseau électrique

Lors des nombreuses tempêtes de l’hiver 2013/2014, le réseau électrique de la commune a subi des dégâts importants, provoquant des coupures prolongées de plusieurs jours. Depuis cet épisode, Enedis (ex ErDF) a décidé, en collaboration avec  la commune, d’engager un vaste programme de fiabilisation du réseau électrique sur notre territoire. Sur la période 2017-2018-2019, pas moins de 23 secteurs sensibles vont être renforcés et sécurisés, soit par la mise en souterrain des lignes aériennes – la commune prendra à sa charge le génie civil relatif au téléphone et à l’éclairage public, le cas échéant, soit par le remplacement des fils nus (4 fils superposés), relativement fragiles lors de vents forts, par du câble torsadé (câble tressé recouvert un isolant) plus robuste. Au total, l’équivalent de 13 Kms de réseau sera fiabilisé.

Valorisation des déblais

Tout au long de l’année, les services techniques réalisent divers travaux de terrassement, de réseaux ou encore de curage de fossés qui génèrent des déblais en tout genre. Ces déblais ne sont pas exploitables en l’état et leurs mises en décharge classée se révèlent souvent laborieuses et coûteuses.
Afin de favoriser le recyclage de ces matériaux, la commune souhaite s’engager dans une démarche de valorisation en criblant l’ensemble des déblais stockés sur le site du stade municipal.

 


L’opération de criblage permet de trier 3 types de matériaux :

  • de la terre végétale de très bonne qualité, représentant plus de 50% du volume criblé. Elle sera notamment utilisée pour la création de nouveaux massifs d’espaces verts (maison médicale, terre-plein de Poulgoazec,…).
  • des déblais, d’une granulométrie de 20 à 180 mm, qui seront, en partie, réemployés en sous-couche de chaussée ou en matériaux de compactage pour le rebouchage de tranchées.
  • à l’extrémité de la chaîne, on retrouvera essentiellement des pierres ou blocs rocheux qui seront concassés, quant à eux, lors d’une 2è opération. Ils donneront un matériau sec d’une granulométrie de 20 à 60 mm qui sera valorisé notamment lors des travaux de drainage.

Sur un volume total estimé à 850 m3, plus de 700 m3 seront valorisés et réemployés par les services municipaux.